• Accueil
  • > Sans nom, Gaston de LEVAL

22 février, 2017

Sans nom, Gaston de LEVAL

Classé dans : — unpeudetao @ 5:30

C’est à la Morgue ! Par la glace,

On voit sur les marbres, rangés,

Des cadavres déjà rongés

Dont l’immobilité vous glace.

Les gens passent, tout effarés,

Cherchant, pour cette chair qui tombe,

Les noms à mettre sur la tombe,

Pour qu’ils ne soient pas égarés.

Mais la plupart sont mis en terre,

Sinistres parias du sort,

Sans titre, sans nom, – et la Mort

Croise les bras sur un mystère.

Dans la Morgue du désespoir,

Combien de cœurs perdus reposent

Qui lentement se décomposent,

Et bientôt dans l’oubli vont choir !

Parfois, l’œil allumé, superbe,

Don Juan vient là, tout un jour,

Chercher les cœurs que son amour,

Comme des morts, coucha dans l’herbe.

Hélas ! les cœurs dans l’abandon,

On ne les peut plus reconnaître :

Ils sont trop déchirés, peut-être,

Et c’est Dieu seul qui sait leur nom.

Gaston de LEVAL (XIXe siècle).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose