• Accueil
  • > Recherche : corbeau renard

5 février, 2015

Le renard et le corbeau, Charles PERRAULT

Classé dans : — unpeudetao @ 13:33

Un Renard voyant un fromage dans le bec d’un Corbeau, se mit à louer son beau chant. Le Corbeau voulut chanter, et laissa choir son fromage que le Renard mangea.

 

On peut s’entendre cajoler, Mais le péril est de parler.

 

Charles PERRAULT (1628-1703).

 

*****************************************************

 

4 novembre, 2014

Le Renard et le Corbeau, Isaac de BENSERADE

Classé dans : — unpeudetao @ 11:49

Le renard du corbeau loua tant le ramage, Et trouva que sa voix avait un son si beau, Qu’enfin il fit chanter le malheureux corbeau, Qui de son bec ouvert laissa cheoir un fromage.

 

Ce corbeau qui transporte une vanité folle, S’aveugle et ne s’aperçoit point Que pour mieux le duper, un flatteur le cajole : Hommes, qui d’entre vous n’est corbeau sur ce point.

 

Isaac de BENSERADE (1613-1691).

 

*****************************************************

 

20 février, 2013

Le renard et le corbeau, PHÈDRE

Classé dans : — unpeudetao @ 5:10

Ceux qui aiment les artificieux en sont punis plus tard par un amer repentir.

 

Un Corbeau avait pris un fromage sur une fenêtre, et allait le manger sur le haut d’un arbre, lorsqu’un Renard l’aperçut et lui tint ce discours :
« De quel éclat, ô Corbeau, brille votre plumage ! Que de grâces dans votre air et votre personne ! Si vous chantiez, vous seriez le premier des oiseaux. »
Notre sot voulut montrer sa voix ; mais il laissa tomber le fromage, et le rusé Renard s’en saisit aussitôt avec avidité.
Le Corbeau honteux gémit alors de sa sottise.

 

Cette fable prouve la puissance de l’esprit d’adresse qui l’emporte toujours sur la force.

 

PHÈDRE (Vers 14 av. J.-C. – vers 50 ap. J.-C.).

 

*****************************************************

3 mars, 2012

Le Corbeau et le Renard, Marie de France

Classé dans : — unpeudetao @ 14:41

 

On le dit (et c’est vrai peut-être),
Passant devant une fenêtre
Grande ouverte sur un cellier,
Un Corbeau vit, émerveillé,
Des fromages qui s’égouttaient,
Bien alignés sur une claie.
Il en prit un et s’en alla.
Un Renard qui passait par là
Vit le fromage, et ce Renard
Eut envie d’en avoir sa part :
A lui d’essayer, de ruser
Pour voir s’il pourrait l’abuser…
« Ah ! Seigneur Dieu, le bel Oiseau !
S’écrie le Renard, qu’il est beau !
Au monde il n’a pas sa pareille !
De mes yeux voir telle merveille !
S’il a le chant digne du corps,
Il vaut plus que son pesant d’or ! »
Entendant clamer à la ronde
Qu’il est sans égal en ce monde,
Le Corbeau se dit : « Chantons donc !
Ne perdons point notre renom. »
Il ouvrit le bec, il chanta :
Le fromage lui échappa
Et s’en vint tomber sur la terre
Où Goupil en fit son affaire
Sans plus se soucier de ramage :
Il aimait bien mieux le fromage.

 

Ainsi va t-il des orgueilleux
Trop pleins d’envie d’être des glorieux :

 

Qui les flatte et sait leur mentir
Les fait sans peine se servir
Et ils dépensent follement
Pour prix de ces faux compliments.

 

Marie de France (XII siècle).

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

11 décembre, 2008

Le Corbeau et le Renard, Jean de LA FONTAINE

Classé dans : — unpeudetao @ 17:07

Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l’odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
« Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.  »
A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s’en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l’écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.  »
Le Corbeau, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

 

 

 

Jean de LA FONTAINE (1621-1695).

 

 

*************************************************

 

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

 

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose