21 avril, 2012

Silence, Ibrahims KONE

Classé dans : — unpeudetao @ 6:58

 Silence, ombre, calme, noir
 Voici ce que j’observe de ce miroir

 

 Ce long silence tel un serpent venimeux
 Qui m’enveloppe et me couvre de son vide épineux
 Un vide d’où s’élève des rumeurs absentes
 Rumeurs assassines, cupides et impertinentes

 

 Cette ombre sombre du nombre des pénombres
 Flottante, sifflante, ondulante dans les décombres
 Les décombres d’une vie sans vie moite et folle
 Une folie qu’elle traîne chaque jour en colle

 

 Ce calme plat des jours sans soleil
 Jour ou couché sur le roc je cherche le sommeil
 Ce doux sommeil que j’ai perdu depuis longtemps
 J’attends que le noir vienne arrêter le temps

 

 Et le noir ce grand tout des âmes errantes
 L’âme de mon père, de son père et celles parentes
 Silence, ombre, calme, noir
 Voici ce que je serai jusqu’au soir

 

*****************************************************

 

 

Une réponse à “Silence, Ibrahims KONE”

  1. unpeudetao dit :

    Ibrahims KONE (Né en 1972), ivoirien.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose