12 janvier, 2017

Soir, F.-E. ADAM

Classé dans : — unpeudetao @ 13:20

Le soir, tout ruisselant d’ombres et de clartés,

Baigne amoureusement le val et la colline :

La lune monte au ciel et le soleil décline,

Et la forêt frissonne au souffle des étés.

Mon cœur s’épanouit en tes sérénités,

Heure de calme pur et d’extase divine :

Il s’ouvre, quand tu dis : « Fleuris ! » à l’aubépine ;

Il chante, quand tu dis aux rossignols : « Chantez ! »

Le buisson lance au ciel l’encens de ses corolles ;

Ton rêve prend l’essor, et tes douces paroles

Au jour qui va mourir jettent l’hymne d’adieu.

Soir divin ! soir d’amour ! – Prie, ô ma bien-aimée !

Car ta prière alors, avant d’aller à Dieu,

Frôle son aile aux fleurs, et part tout embaumée.

F.-E. ADAM (XIXe siècle).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose