• Accueil
  • > Soixante-dix ans (Conte soufi)

23 avril, 2012

Soixante-dix ans (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 17:55

 

      Un vieillard se rendit chez le médecin. Quand il lui eut expliqué que ses facultés intellectuelles déclinaient, le médecin répondit : « Ceci provient de ton grand âge !
      – Ma vision, elle aussi, s’affaiblit !
      – Mais, c’est parce que tu es vieux !
      – J’ai de grandes douleurs dans le dos.
      – Ce n’est que l’effet de la vieillesse !
      – Je ne digère rien de ce que je mange.
      – Si ton estomac est faible, la responsabilité en revient à ton grand âge !
      – Et, quand je respire, ma poitrine est comme oppressée.
      – C’est normal ! Tu es vieux ! Et la vieillesse apporte bien des maux ! »
      Le vieillard alors se fâcha :
      « Espèce d’idiot ! Que signifient ces beaux discours ? Tu ne connais rien à la science de la médecine. Tu es plus ignorant qu’un âne ! Dieu a créé un remède pour tous les maux mais toi, tu l’ignores ! Est-ce ainsi que tu as appris ton métier ? »
      Le médecin répliqua :
      « Tu as plus de soixante-dix ans ! C’est de là aussi que proviennent ta colère et tes propos amers ! »

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose