• Accueil
  • > Soleil couchant sur l’Adour, Adolphe MILLET

6 avril, 2017

Soleil couchant sur l’Adour, Adolphe MILLET

Classé dans : — unpeudetao @ 17:43

Quand le soleil couchant, au fond du large Adour,

Illumine les pins d’un sourire suprême,

Comme un roi magnifique au milieu de sa cour

Près d’expirer, il met son plus beau diadème.

Et des rayons que n’a jamais connus le jour

Ruissellent sur le fleuve, et l’astre-roi lui-même

Semble vouloir, dans un dernier élan d’amour,

Se donner tout entier à ces ondes qu’il aime.

Quels longs embrassements dans la pourpre et dans l’or !

Sur les flots embrasés, un reflet du Thabor

Transfigure le fleuve éblouissant de flammes.

Ô beauté du soleil sur l’Adour calme en feu !

Murmure-t-on alors. Mais eux disent aux âmes :

Pour nous comme pour vous, tout éclat vient de Dieu.

Adolphe MILLET (XIXe siècle).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose