• Accueil
  • > Solitude et libération, Jean-Marc Mantel

6 août, 2011

Solitude et libération, Jean-Marc Mantel

Classé dans : — unpeudetao @ 4:10

La solitude est en rapport avec le moi.

 

Le moi est seul.

 

La pensée ‘moi-je’ crée la séparation. Dès qu’elle est prononcée, « je » suis séparé de « toi ».

 

Tant que cette pensée est alimentée, la solitude et l’isolement règnent.

 

Se libérer de la solitude signifie se libérer du moi.

 

Qui peut se libérer du moi ?

 

Personne.

 

La conscience observante est déjà libre. Elle est regard.

 

La lumière existe avant l’image. L’image n’a pas d’existence sans la lumière, mais la lumière est, avec ou sans images.

 

De la même manière, le Je, conscience observante, est, avec ou sans la pensée ‘moi-je’.

 

La pensée ‘moi-je’ est comme une image apparaissant sur l’écran de la conscience. L’écran n’est pas affecté par elle.

 

Voir la pensée ‘moi-je’, c’est se savoir libre d’elle.

 

Dans cette liberté par rapport à la pensée, il n’y a ni solitude, ni isolement.

 

La liberté est ouverture et unité. Elle ne connaît pas la séparation. Elle est amour.

 

*******************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 
 

Une réponse à “Solitude et libération, Jean-Marc Mantel”

  1. unpeudetao dit :

    Biographie de Jean-Marc Mantel.

    Aprés avoir terminé ses études de médecine et de psychiatrie, Jean-Marc Mantel a été attiré par les enseignements métaphysiques d’Alice Bailey, dans les années 1985-86, avant d’être touché et radicalement transformé par les enseignements de sagesse non-duelle tels qu’ils ont été proposés notamment par Krishnamurti, Ramana Maharshi, et Jean Klein. C’est auprès de ce dernier qu’il a étudié la connaissance de soi, le yoga et la méditation.

    Lorsque ces approches ont commencé à porter leurs fruits, il a ressenti le besoin, vers 1992, d’appliquer cette compréhension à son domaine de compétence professionnelle, la psychiatrie et la santé mentale. A travers deux associations qui se sont succédées entre 1994 et 2002, l’association Spiramed, puis l’association Essence, il a oeuvré à la mise en place d’une vaste réflexion sur les liens unissant la santé mentale et la spiritualité. Il a ainsi organisé une trentaine de congrès sur ces thémes, tant en France qu’à l’étranger. Ces congrès étaient des opportunités de rencontre, d’échange et de compréhension mutuelle entre des êtres et des courants de pensée différents. Plusieurs ouvrages ont été tirés de ces congrès. D’autres ouvrages sont en préparation.

    Jean-Marc Mantel réside à Vence, dans les Alpes-Maritimes, où il mène une vie contemplative, entourée par la tendresse de son épouse bien-aimée Marion, des affectueuses chiennes labrador Tara et Malka, de Devi, la malicieuse Cavalière King Charles, de la gracieuse chatte Maya, et des deux oiseaux charmeurs, Garuda et Shanti.

    Il partage son expérience dans la compréhension non-duelle à travers des entretiens individuels, des rencontres publiques, des dialogues sur des forums internet tels que celui présent sur ce site, ainsi que par des écrits.

    Son site :

    http://www.mjmantel.net

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose