• Accueil
  • > Sonnet chrétien, Henri RICHARDOT

27 février, 2018

Sonnet chrétien, Henri RICHARDOT

Classé dans : — unpeudetao @ 6:16

Jadis l’homme égaré, jouet des dieux menteurs,

À leur culte honteux prostituait la terre,

Et sur l’autel souillé l’Aphrodite adultère

Ouvrait ses bras au flot de ses adorateurs.

Adonis triomphant voyait ses serviteurs

Pour courir à Lesbos abandonner Cythère,

Et Cérès décuplait dans l’ombre du mystère

Les débauches dont Zeus polluait les hauteurs.

L’homme et le dieu mêlaient leurs amours effrénées,

Mais l’heure enfin sonna ; les foudres déchaînées

Sur l’Olympe vaincu tonnèrent à la fois,

Et le monde sauvé vit au front du Calvaire

Resplendir, comme un phare éblouissant, la croix

Où mourait l’Homme-Dieu fils de la Vierge-mère.

Henri RICHARDOT (1845-1927).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose