• Accueil
  • > Sonnet lointain, Alexandru Macedonski

22 décembre, 2013

Sonnet lointain, Alexandru Macedonski

Classé dans : — unpeudetao @ 18:48

Je viens de loin : je viens d’un pays où l’artiste, Lotus ou mimosa, végète lentement, Où tout gémit et pleure, où tout est sombre et triste, Où, pour vivre, chacun ploie ou rampe humblement,

 

Où le peuple abruti sommeille, fataliste, Pauvre fœtus qu’au front marqua l’avortement, Où tout un enfer hurle, et pullule, et subsiste, Vêtu de soie et d’or, gavé de pur froment.

 

Et cependant, malgré la bêtise et la haine, Malgré que, défaillant sous le poids de ma chaîne, À chaque pas nouveau je tombe dans la nuit, Et que les pieds sanglants, mort à l’espoir, je sème Le long du noir sillon que je creuse sans bruit ; Ce pays, gouffre morne, est le mien et je l’aime.

 

Alexandru Macedonski (1854-1920). D’origine roumaine,principalement connu pour avoir fait connaître le symbolisme français dans son pays d’origine, et pour avoir mené le mouvement symboliste roumain au cours de ses premières décennies.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose