• Accueil
  • > Supplications accumulées (Conte soufi)

28 avril, 2012

Supplications accumulées (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 1:08

 

      Des gens avaient coutume de se rendre dans un lieu saint et d’y prier pour que la fortune les favorise.
      Ils faisaient une modeste offrande au derviche gardien du sanctuaire, par charité, et pour qu’il puisse continuer de l’entretenir.
      Cette tradition, dont l’origine avait été oubliée, était observée depuis longtemps déjà lorsqu’un vrai nécessiteux arriva en ce lieu.
      Il ne demanda rien.
      Un homme charitable qui se trouvait là vint vers lui.
      « J’ai fait le vœu, dit cet homme, de donner tout mon argent, ici-même, à la première personne que je verrai entrer. »
      Il céda sur-le-champ, et jusqu’au dernier sou, toute sa fortune à l’indigent.
      Un des disciples du derviche demanda quel était le sens profond de l’événement.
      Ce derviche était plein de sagesse. Voici ce qu’il répondit :
      « Les supplications accumulées attendaient que se présente un homme vraiment nécessiteux qui ne demanderait rien. À l’instant même où il est entré ici, les aspirations justes ont opéré et les prières ont pu produire leur véritable effet.
      – Mais les gens croient que c’est le sanctuaire en soi qui leur porte chance, objecta une des personnes présentes.
      – Il porte chance à ceux qui le méritent. Les autres attribuent leur bonne fortune au fait d’être venus ici en pèlerinage. Attribution et origine sont souvent deux choses fort différentes. »

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose