• Accueil
  • > Sur la grève, M.-P. TALLEVAST

22 février, 2018

Sur la grève, M.-P. TALLEVAST

Classé dans : — unpeudetao @ 4:35

Grave, silencieuse, émue et recueillie,

Au bout de la falaise, une femme écoutait

Des bruits de l’horizon, la confuse harmonie

Et la voix du flot qui montait.

Par degrés, cette intense et grande mélodie,

Dont le rythme divin la berçait, l’enchantait,

D’un sentiment profond, puissant, l’avait remplie ;

Large, son cœur se dilatait.

Son âme, à l’unisson de toute la nature,

Chantait au Créateur sans frein et sans mesure,

Fuyait loin du terrestre lieu.

C’est que, plus que toute autre, elle est harmonieuse,

Vibrante, poétique, autant qu’elle est pieuse,

L’âme qui sait honorer Dieu.

M.-P. TALLEVAST (XIXe siècle).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose