• Accueil
  • > Sur le bonheur des justes et le malheur des réprouvés, Jean RACINE

9 septembre, 2013

Sur le bonheur des justes et le malheur des réprouvés, Jean RACINE

Classé dans : — unpeudetao @ 15:33

Heureux qui, de la sagesse,
Attendant tout son secours,
N’a point mis en la richesse
L’espoir de ses derniers jours !

 

La mort n’a rien qui l’étonne ;
Et, dès que son Dieu l’ordonne,
Son âme, prenant l’essor,
S’élève d’un vol rapide
Vers la demeure où réside
Son véritable trésor.

 

De quelle douleur profonde
Seront un jour pénétrés
Ces insensés qui du monde,
Seigneur, vivent enivrés ;
Quand, par une fin soudaine,
Détrompés d’une ombre vaine
Qui passe et ne revient plus,
Leurs yeux, du fond de l’abîme,
Près de ton trône sublime
Verront briller les élus !

 

Infortunés que nous sommes,
Où s’égaraient nos esprits !
Voilà, diront-ils, ces hommes,
Vils objets de nos mépris :
Leur sainte et pénible vie
Nous parut une folie,
Mais aujourd’hui triomphants,
Le ciel chante leur louange,
Et Dieu lui-même les range
Au nombre de ses enfants.

 

Jean RACINE (1639-1699).

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose