• Accueil
  • > Sur un tableau, Charles NEUHAUS

19 juin, 2013

Sur un tableau, Charles NEUHAUS

Classé dans : — unpeudetao @ 5:40

(Léopold Robert aux Catacombes.)

 

Dans les obscures catacombes,
Pleines de funèbres récits
Qu’évoquent des milliers de tombes,
Triste, j’ai vu le peintre assis.

 

Ses yeux étaient baissés à terre ;
Son front reposait sur sa main,
Comme chargé d’un grand mystère,
D’un grand mystère surhumain.

 

Une évocation sublime
De tes martyrs, ô Jésus-Christ
Le poursuivait dans cet abîme
Du rêve, où plongeait son esprit.

 

Pour quelle noble et sainte cause
Mouraient-ils ainsi, ces héros,
Dont l’assurance grandiose
Imposait même à leurs bourreaux ?

 

Rien, en présence du supplice,
Ne troublait leur sérénité :
C’est qu’en croyant à la justice,
Ils mouraient pour la vérité.

 

La Vérité !.. Toujours plus triste,
Le peintre se pencha plus bas :
Il l’entrevoyait en artiste,
Mais, hélas ! il ne croyait pas.

 

Charles NEUHAUS (1867-1877), enseignant, traducteur et poète suisse.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose