• Accueil
  • > Ta Voix, Philéas Lebesgue

26 octobre, 2011

Ta Voix, Philéas Lebesgue

Classé dans : — unpeudetao @ 5:12

Dans le sanglot léger de la source à nuit close,
Dans le soupir du vent qui caresse les roses,

 

Dans le bourdonnement des abeilles de Juin,
Dans le frisson de l’arbre où le merle se pose,

 

Dans l’hymne que la cloche adresse au jour qui point,
Je reconnais Ta voix, ô mon Maître, et je n’ose

 

Parler, car ce que je ressens ne se dit point …

 

Philéas Lebesgue 1869-1958, « Celui qui parle bas », Paris, Le Belier, 1938.

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Une réponse à “Ta Voix, Philéas Lebesgue”

  1. unpeudetao dit :

    Philéas Lebesgue (1869-1958), écrivain français, rédacteur au Mercure de France, est né et mort à La Neuville-Vault où ses parents étaient cultivateurs.
    Il leur succède après leur disparition. Il mène alors de front le métier d’agriculteur dans son village et une carrière littéraire originale et riche qui le fera voyager notamment au Portugal, en Grèce et en Yougoslavie, les trois pays dont il tenait la chronique littéraire au Mercure de France.

    Philéas Lebesgue comprenait au minimum 16 langues étrangères. Il ne les parlait pas couramment mais réussissait à les lire et, pour certaines, à les écrire.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose