• Accueil
  • > Tout finit par l’adieu, Comtesse de GRIVEL

9 novembre, 2016

Tout finit par l’adieu, Comtesse de GRIVEL

Classé dans : — unpeudetao @ 16:31

Tout finit par l’adieu.

À toute heure, en tout lieu,

Des âmes désolées

Se quittent, appelées

Par le devoir ou Dieu,

Tout finit par l’adieu ;

Jusqu’à l’adieu suprême

C’est un peu de nous-même

Qui reste accroché là,

Là, partout où parla

Notre cœur, – car il aime

Jusqu’à l’adieu suprême.

Se voir et se quitter,

Espérer, regretter,

Douter, chercher à croire,

De nous tous c’est l’histoire

Cruelle à méditer :

Se voir et se quitter !

Et toujours le temps passe,

Inflexible et vorace,

Emportant, sans rien voir,

Mal, bien, souffrance, espoir ;

Tout s’amoindrit, s’efface,

Et toujours le temps passe !

Oh ! les départs cruels,

Les serments solennels ! –

Dérision amère,

Il n’est, même sur terre,

De chagrins éternels ;

Oh ! les départs cruels !…

Oh ! la grande amertume

De tout, et qui résume

La vie et ses douleurs,

Ses fugitifs bonheurs,

Sa lie et son écume,

Oh ! la grande amertume !

Toujours il faut partir

De quelque endroit, souffrir

Toujours en quelque chose,

Pour l’une ou l’autre cause,

Pour vivre ou pour mourir,

Toujours il faut partir !

Et nous voyons nos rêves

Mourir : les heures brèves

Meurent, et dans l’adieu

Un peu de nous, un peu

Meurt… Il n’est pas de trêves

Pour nous et pour nos rêves !

Tout finit par l’adieu ;

À toute heure, en tout lieu

Des âmes désolées

Se quittent, appelées

Par le devoir ou Dieu…

Tout finit par l’adieu !

Comtesse de GRIVEL (XIXe siècle).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose