• Accueil
  • > Tu es cela, Hariwansh Lal POONJA

4 août, 2013

Tu es cela, Hariwansh Lal POONJA

Classé dans : — unpeudetao @ 16:30

Le Soi est ce que tu es.
Tu es Cet Insondable en qui expérience et concepts apparaissent.

 

Le Soi est cet Instant qui jamais ne vient et jamais ne s’en va.
Il est le Cœur, l’Atman, le Vide.
Il se brille à Lui-même, de Lui-même, en Lui-même.

 

Le Soi est ce qui insuffle la Vie.
Inutile de Le chercher, Il est Ici.
Tu es Cela par quoi tu chercherais.
Tu es ce que tu recherches
Et Cela est le Tout qui est.

 

Il n’y a que le Soi.

 

Tu es Celui qui est conscient d’avoir conscience des objets et des idées.
Même plus silencieux que la conscience,
Tu es la Vie en amont du concept de vie.
Ta nature est silence auquel on ne peut parvenir,
Elle Est toujours.

 

Tu es le Vide, la Substance ultime :
Retirer du Vide du Vide ne laisse que du Vide
Parce qu’il n’y a rien au-delà.

 

Le Vide se tient entre  » être  » et  » non-être « ,
Rien n’est hors de ce Vide, c’est donc la Plénitude.
Pour être Libre, sois fermement convaincu
Que tu es ce Substrat, cette Paix, et ce Vide.

 

Cela,
Tout y prend sa Source
Y danse un temps
Et y retourne.

 

Ainsi que l’Océan se lève en une vague pour danser,
De même tu es ce Vide qui danse !

 

Demeure en Paix,
Inattaché à tes pensées et sans faire d’efforts.

 

L’assujettissement nécessite un effort au contraire de l’état Libre.
La pensée obscurcit et ne révélera jamais Cela.
Par conséquent, ne pense pas.

 

La Paix est au-delà de la pensée et de l’effort.
Voilà pourquoi la Quiétude est le sésame qui ouvre la caverne de l’Amour et de la Paix.

 

Identifie-toi à ce Repos, à ce Néant, et veille à n’en pas faire une expérience car ceci est la ruse par laquelle le mental t’égare à l’aide du piège de la dualité ; le piège de l’observateur et l’observé.
Être est Être,
Il n’y a ni spectateur ni acteur.

 

Après avoir lâché l’objet,
Lâche aussi le sujet, ne te cramponne pas

 

Demeure Silencieux.

 

Hariwansh Lal POONJA (1913-1997).
Autour de 1990, on lui donna le nom de  » Papaji « , ce qui signifie  » Père respecté « , et ce titre honorifique était utilisé par quasiment tout ceux qui venaient le voir pendant les dernières années de sa vie.

 

*****************************************************

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose