• Accueil
  • > Un certain vendredi, Simone ARCHAMBAULT

11 avril, 2012

Un certain vendredi, Simone ARCHAMBAULT

Classé dans : — unpeudetao @ 9:39

 

La foule qui te perd savoure le spectacle,
Un soldat tout joyeux brandit ton vêtement
Tandis que les badauds t’insultent bêtement ;
Les plus méchants de tous réclament un miracle.

 

Ils ne se doutent pas que s’accomplit l’oracle :
Ponce Pilate qui t’a livré lâchement,
Pierre qui a pleuré son ignoble hochement
De même que Judas, le traître du cénacle.

 

Je te le dis, Jésus, les hommes n’ont changé
Et le juif erre au sol car l’Affront n’est vengé :

 

La terre peuple encor les lions de l’arène.
Je ne sais s’il te faut un poète ou un saint
Mais je te quête encor le Simon de Cyrène :
C’est aujourd’hui ma fête et c’est vendredi-saint.

 

Simone ARCHAMBAULT (XXe siècle), poétesse québécoise.

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose