• Accueil
  • > Un murmure, Ibrahims KONE

19 avril, 2012

Un murmure, Ibrahims KONE

Classé dans : — unpeudetao @ 18:10

 Pourquoi es tu si triste et désemparée belle Dame ?
 Du fond de ton cœur l’amertume te tire–t– elle des larmes ?
 La joie et la félicité ont elle été emportées par l’orage ?
 Les hypocrites ont-ils fini par te faire ombrage ?

 

 Pourquoi es tu si sombre et pleine de regret ?
 As-tu oublié les jours où la joie dévoile ses secrets ?
 Serait-ce un de ces jours où tout te semble égal,
 Où la lumière s’éteint et le silence s’installe ?

 

 Prête-moi ton ouïe que j’y murmure ces paroles
 Simples et banales, elles te sembleront drôles
 Pourtant c’est elles qui me permettent de rires
 Lorsque je me sens vide et sans aucun avenir

 

 Regarde cette lumière, c’est le sourire du soleil
 Respire cette fraîcheur, c’est l’halène du vent
 Puis porte ton regard sur le beau soleil au levant
 Et enivre-toi du souffle du vent au réveil

 

 Plus jamais on ne te verra en pleurs
 Puis jamais la tristesse n’envahira ton cœur
 Car jamais plus tu ne te sentiras malheureuse
 Puisqu’il en faudra si peu pour te rendre heureuse.

 

*****************************************************

 

 

Une réponse à “Un murmure, Ibrahims KONE”

  1. unpeudetao dit :

    Ibrahims KONE (Né en 1972), ivoirien.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose