• Accueil
  • > Un poète, Auguste-Pierre GARNIER

9 décembre, 2015

Un poète, Auguste-Pierre GARNIER

Classé dans : — unpeudetao @ 8:34

La maison du poète est au creux du vallon. Chaque jour que Dieu fait, selon l’heure et selon Les jours, elle reçoit sur sa face clémente Les baisers du soleil ou le fouet des tourmentes. Le doux poète, avec les siens, habite là. Il cultive les fleurs et rime sans éclat Des vers purs et naïfs comme le chant des sources. Par les champs et les bois il fait de longues courses, Pêche sous la saulaie au tournant du moulin, Donne le pain, le gîte au mendiant qu’il plaint, Et le soir, sur le seuil, il suit sa rêverie ; Fume sa pipe et rit dans sa barbe fleurie.

 

Auguste-Pierre GARNIER (1885-1966).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose