• Accueil
  • > Une parole, Jean MAMBRINO

21 avril, 2012

Une parole, Jean MAMBRINO

Classé dans : — unpeudetao @ 17:59

 

Une parole est descendue
Par des montagnes de soleil
(Sans que nul ait donné l’éveil)
Jusqu’au souffle de l’âme nue.

 

Du fond de l’innombrable aurore
Une parole toujours tue,
Timide, tendre et confondue
Avec l’haleine de ma mort.

 

C’est l’odeur même de la nuit
Dont toute chair garde l’absence
Que l’âme respire en silence
Quand monte l’eau de l’agonie.

 

Une parole est descendue,
Fondue en moi, timide et tendre.
Il faut se taire, il faut attendre
Que lentement flambe la nue.

 

Jean MAMBRINO (XXe siècle).

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose