• Accueil
  • > Vers écrits sur un Ecce Homo d’Andrea, Paul BOURGET

26 mai, 2017

Vers écrits sur un Ecce Homo d’Andrea, Paul BOURGET

Classé dans : — unpeudetao @ 19:44

« Voilà l’homme !… » disait le proconsul aux Juifs

En leur montrant Jésus pâle, les yeux pensifs,

Enveloppé de pourpre et le front ceint d’épines.

Et, comme chaque mot de ces pages divines,

Cet ironique outrage au prisonnier muet

Soudain se magnifie et jette le reflet

D’un si mystérieux, d’un si puissant symbole,

Qu’un monde tout entier tient dans cette parole !

– Voilà l’homme ! – Drapé dans le manteau des rois,

Où s’en va-t-il ? Vers son Calvaire, vers sa Croix.

C’est pour l’ensanglanter que le sort le couronne,

Pour le tuer qu’un peuple immense l’environne.

– Voilà l’homme ! – Héros d’un triomphe qui ment,

Victime qu’un bourreau vêt somptueusement

Et qui n’a de recours dans la sinistre fête

Que de courber l’épaule et de lever la tête,

L’épaule pour porter le faix du bois mortel,

La tête pour chercher du regard dans le ciel

Le Père qui nous fit une loi du supplice.

– Voilà l’homme ! – Et qui doit vider l’amer calice

Dans l’abandon, certain de reconnaître un jour

Que cette loi si dure est une loi d’amour.

Paul BOURGET (1852-1935).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose