• Accueil
  • > Vers le bonheur, Jean-Joseph Rabearivelo

19 janvier, 2015

Vers le bonheur, Jean-Joseph Rabearivelo

Classé dans : — unpeudetao @ 9:09

Fuyons la plage d’Elseneur, cœur las de rêve inachevé et las de rêve non rêvé, ô cœur avide de bonheur !

 

Débris épars et vain de palme : le seul butin de l’aventure ! Pourquoi ce signe en la mâture d’aucun voyage en golfe calme ?

 

J’ai découvert un nouveau port où souffle un vent heureux et pur. Une embellie est en l’azur où ne s’annonce nulle mort.

 

Voici, des portes de l’aurore natale, notre âme première : inondons-nous de sa lumière où notre entité s’élabore.—

 

C’est toi, regard de mon enfant, c’est vous, mes livres, et c’est toi, soleil qui danses sur mon toit, guerrier de l’ombre triomphant.

 

Ah ! faut-il plus pour que j’aborde en ton port, Bonheur, ô mirage, sans qu’en chemin quelque naufrage rompe mes voiles et les torde ?

 

N’importe ! Qu’un plus beau steamer parte parmi l’or du matin ! Nous ferons plus riche butin aux rives claires du Bonheur ! Fuyons la plage d’Elseneur.

 

Jean-Joseph Rabearivelo (XXe siècle), malgache.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose