• Accueil
  • > Vision, Josèphe ÉRIAMEL

22 août, 2017

Vision, Josèphe ÉRIAMEL

Classé dans : — unpeudetao @ 19:42

Chaque nuit je la vois à travers mon sommeil,

La triste vision ! Jamais elle ne change :

Un ange, mais non pas joyeux, rose et vermeil,

Comme les chérubins que peignit Michel-Ange.

Perdu dans l’infini, nul regard n’est pareil

À son regard profond ; et, du funèbre archange,

En mon cœur frissonnant, j’entends, même au réveil,

Le murmure plaintif, gémissement étrange…

Ses voiles transparents sont des crêpes de deuil ;

Il est anéanti, couché sur un cercueil,

Et ses traits amaigris expriment la souffrance…

Il croit pourtant, il croit en un monde meilleur ;

Car sa main se cramponne à l’ancre d’espérance :

Ce doux ange attristé se nomme la Douleur !…

Josèphe ÉRIAMEL (XIXe siècle).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose