• Accueil
  • > Voix de la nature, Louis SATRE

5 mai, 2017

Voix de la nature, Louis SATRE

Classé dans : — unpeudetao @ 19:53

Quand il quitta le seuil de la pauvre chaumière,

Où sa main charitable avait séché des pleurs,

Au penchant du coteau – tout verdure et lumière

Il se fit sur ses pas de confuses clameurs.

Les voix – toutes les voix – celles de la clairière,

Des taillis, des buissons et des nids en rumeurs,

Des sentiers, des ruisseaux, des touffes de bruyère,

Celles des grands épis et des petites fleurs ;

L’insecte, le sillon, les mousses, les vieux chênes,

Les brises, les parfums, les souffles, les haleines,

Les soupirs de l’écho, s’éveillant à demi

Sous ce vague concert errant dans la campagne,

Lui disaient doucement « Salut, va, passe, ami,

« Et que Dieu te le rende et que Dieu t’accompagne ! »

Louis SATRE (XIXe siècle).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose